Publié le : dimanche 7 mai 2017

Moscou, Téhéran et Ankara confirment la création de zones sécurisées en Syrie

La Russie, l’Iran et la Turquie ont approuvé ce jeudi 4 mai la création de zones sécurisées sur le territoire syrien en vue de préserver de tout conflit certains endroits de Syrie.

Un mémorandum a ainsi été ratifié par Moscou et Téhéran, alliés du régime syrien et Ankara, soutien des rebelles. Ce dernier met en place des zones sécurisées, dites de « désescalade » sur le territoire syrien, un moyen de mettre un terme au conflit global par la suite.

Les chefs des délégations des trois pays parrainant les pourparlers de paix qui se tenaient durant deux jours à Astana, capitale du Kazakhstan, ont signé ce document, selon les déclarations du chef de la diplomatie kazakhe Kaïrat Abdrakhmanov.

Ces quatre zones sont ainsi situées dans la province centrale de Homs, dans les territoires rebelles d’Idleb, en Syrie méridionale et dans l’enclave de la Ghouta détenue par les rebelles également.

Une fois créées, ces zones pourraient ressembler à des zones tampons sans qu’aucun déploiement massif de soldats ne soit requis.

Selon cet accord, que l’AFP a pu consulter, les pays doivent encore définir les contours exacts de ces zones avant le 4 juin prochain. Ces dernières seront validées pour une durée initiale de six mois avec possibilité de prolongation.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo