Publié le : dimanche 30 avril 2017

Une frappe israélienne détruit des entrepôts à Damas

Selon le Hezbollah libanais, un raid aérien « vraisemblablement » mené par Israël a détruit des dépôts de fuel et un entrepôt situés non loin de l’aéroport international de Damas ce jeudi 27 avril.

Tôt dans la matinée de jeudi, une importante explosion a eu lieu à proximité de l’aéroport international de Damas. Les alliés cherchent encore à déterminer l’origine de cette frappe tandis que la télévision du Hezbollah libanais attribue déjà la paternité de l’attaque à l’armée israélienne.

Celle-ci serait ainsi « vraisemblablement » l’auteure du raid aérien israélien ayant visé des dépôts. « Selon un correspondant d’Al-Manar, l’explosion aurait frappé un entrepôt et des dépôts de fuel non loin de l’aéroport international de Damas, provoquant uniquement des dégâts matériels et aucune perte humaine.

Si l’implication de Jérusalem était confirmée, cette attaque représenterait la deuxième du pays contre des positions en Syrie, où le Hezbollah lutte aux côtés de l’armée du régime syrien contre rebelles et djihadistes.

Damas dénonce une « Agression israélienne »

Citant une source militaire, l’agence officielle du régime syrien a indiqué qu’une position militaire au sud-ouest de l’aéroport international de Damas avait bien été la cible d’une « agression israélienne », avec plusieurs tirs de missiles vraisemblablement initiés depuis des « territoires occupés » (Israël selon le régime syrien). Le communiqué ne précise pas si ce sont des positions de l’armée syrienne qui ont été touchées.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo