Publié le : samedi 1 avril 2017

Brexit : Londres commence à dévoiler sa stratégie pour les négociations

Londres a tenté jeudi de faire désenfler la polémique entourant sa future coopération avec Bruxelles en matière de sécurité, au lendemain du lancement officiel de la procédure de sortie de l’Union européenne du Royaume-Uni, qui lance deux ans de pourparlers.

Dans sa demande officielle de rupture adressée ce mercredi au chef du Conseil européen Donald Tusk, Theresa May, la Première ministre britannique, semble se réserver l’argument de la sécurité européenne pour la future procédure de négociations. Semant le doute quant à une éventuelle coopération sur la Défense entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne.

Dans sa lettre, la Première ministre indique que si le Royaume-Uni quittait l’Union européenne sans accord, le pays se retrouverait, par défaut, soumis aux règles de l’Organisation mondiale du Commerce. Concernant la sécurité, elle affirme donc que s’il n’y a pas d’accord, cela voudrait dire que la coopération entre la force européenne et britannique pourrait être affaiblie dans la lutte contre la criminalité et le terrorisme.

Des menaces qui ne passent pas

Cette menace à peine déguisée, Guy Verhofstadt, référent du Parlement européen pour les négociations du Brexit, a dû mal à la digérer. Pour lui, c’est la sécurité de tous les citoyens qui est en jeu. Marchander de la sorte est impensable pour lui.

Ce jeudi 30 mars, un porte-parole de Downing Street a tenu à indiqué que la Première ministre avait simplement mis sur la table des faits, précisant qu’en l’absence d’accord, l’ensemble des accords, dans tous les domaines, « seront caducs ».

Pour le ministre chargé du Brexit, David Davis, il ne s’agit en aucun cas d’une menace, mais d’un argument afin de parvenir à un accord.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo