Publié le : samedi 11 février 2017

Bientôt 39 hydroliennes immergées dans le Rhône

La Compagnie nationale du Rhône (CNR), deuxième producteur d’électricité dans l’Hexagone, a pour projet de connecter, l’année prochaine, une ferme de 39 hydroliennes immergées dans le fleuve. Une initiative qui constituerait une première mondiale de par l’ampleur du site.

La CNR est actuellement le premier producteur d’électricité certifiée d’origine renouvelable du pays. Elle vient ainsi d’annoncer, ce jeudi, un partenariat avec le fabricant d’hydroliennes HydroQuest, basé à Grenoble, et la société de construction navale CMN (Constructions Mécaniques de Normandie) en vue d’implanter ces hydroliennes immergées.

Le budget total consacré au projet est de 12 millions d’euros et ce dernier est le résultat de l’appel d’offre lancé en août 2015 par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Les 39 appareils producteurs d’énergie hydrolienne seront installés à l’aval de Génissiat, dans l’Ain, non loin de la frontière franco-suisse, dans une zone où le fleuve propose un courant intense.

Une capacité de 2MW

Ce projet totalisera une puissance installée de plus de 2MW. Les hydroliennes seront attachées par grappe de trois sur une étendue de deux kilomètres. Elles seront suffisantes pour produire 6.700 Mwh à l’année, soit l’équivalent de la consommation d’environ 2.700 habitants, le tout en évitant le rejet de 2.000 tonnes d’émissions de CO2 sur douze mois, selon la compagnie.

La CNR sera responsable de l’exploitation du site, ainsi que de sa maintenance et de l’ingénierie hydroélectrique.

Les appareils seront, quant à eux, fabriqués par CMN, partenaire industriel d’HydoQuest.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo