Publié le : lundi 16 janvier 2017

Grande-Bretagne : un « Brexit dur » en vue

La Première ministre britannique Theresa May devrait officialiser le lancement de la procédure de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne d’ici fin mars, faisant jouer l’article 50 du Traité de Lisbonne. Un processus de négociation devrait suivre, et durer deux années.

Cela fait désormais plusieurs mois que Theresa May souhaite accélérer l’entrée en phase de négociations afin d’enfin révéler les contours de sa stratégie de sortie de l’UE et de future coopération entre le Royaume et Bruxelles.

Ce mardi, la Première ministre a appelé à la fin des rancœurs entre pro- et anti-Brexit. Selon la presse britannique, Mme May devrait poser les jalons d’un « Brexit dur », s’accompagnant ainsi d’un retrait du marché unique, de l’union douanière européenne et de la Cour européenne de justice afin de reprendre les rennes concernant l’immigration Outre-Manche.

« Dur et dans les formes »

Le Sunday Times valide cette thèse, inscrivant que Theresa May devrait logiquement annoncer son désir d’un « Brexit dur et dans les formes ».

De son côté, The Sun annonce en titre « La triple onde de choc de May sur le Brexit », mentionnant que cette dernière va montrer qu’elle est ferme sur la sortie de l’UE, respectant trois étapes clés dans la procédure.

Le Sunday Telegraph cite quant à lui une source gouvernementale qui croit savoir que la Première ministre veut frapper fort, annonçant que « les gens vont découvrir que lorsqu’elle annonçait +Le Brexit signifie le Brexit+ », elle le pensait réellement ».

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo