Publié le : vendredi 15 juillet 2016

Le Japon s’inquiète de la possible abdication de son empereur

L-empereur-Akihito-songerait-a-abdiquerLes rumeurs concernant la possible abdication de l’empereur du Japon ont surpris la plupart des habitants de l’archipel cette semaine.

L’empereur Akihito, qui soufflera ses 83 bougies en décembre, est une figure importante au Japon, et ce genre d’affaires n’est pas du genre à être prise à la légère dans l’archipel. Le palais impérial s’est d’ailleurs empressé de démentir les rumeurs lancées par plusieurs médias par voie de communiqué. Shinichiro Yamamoto, le directeur-adjoint de l’agence de la maison impériale, précise donc que les faits « n’existent pas du tout ».

L’avenir de la plus ancienne dynastie monarchique en activité est en effet dans tous les esprits au Japon, et le débat s’est enflammé depuis les récentes évocations du prince héritier, en âge de gouverner, sur l’état de santé d’Akihito

En 2003, Akihito a dû être soigné pour un cancer de la prostate, puis, neuf ans plus tard, a subi une opération du cœur.

Les textes officiels n’indiquent cependant rien concernant une possible abdication d’un empereur. Un problème qui s’était par ailleurs déjà posé en 1817, avec l’empereur Kokaku.

Guide spirituel

Au-delà des attitudes protocolaire et diplomatique, qui seront particulièrement observées, le débat évoque un versant plus idéologique de cette abdication. L’empereur Akihito est en effet une figure du pacifisme et de l’humilité au Japon, un guide spirituel tenu en très haute estime par les Japonais.

Réagir à cet article

XHTML: Vous pouvez utiliser les html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les actus en vidéo